Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 27/01/2011
Voir le profil de l'utilisateur

- De BYZACENE -

le Sam 29 Jan - 2:38


Les Porte-Morts de Byzacène


LOCALISATION: A l'origine, Valerian de Byzacène est un homme du désert. Amoureux du Sahel et du Sahara, il s'empare plus tard de la Byzacène, en en prenant le nom. Le Sahel tunisien fut le berceau de la puissance des Byzacène.
ÉTYMOLOGIE: [?]
LANGUES: Mélange de Chelha Tunisien, de Libyque et d''Arabe tunisien (dialecte bizerte), avec accent arabe prononcé.
CARACTÉRISTIQUE: Les Byzacène ont tous un pelage à couleur sombre, un pelage hirsute, ni long, ni court. On notera qu'ils sont plus résistants et plus lents que les autres loups, et que leur mâchoire ont 4 dents de plus que les autres (ne se voit que sur la lignée de Valerian).

MODE DE VIE: Les Byzacène se nourrissent du malheur des autres. Aventuriers et hommes de malheur, on dit d'eux qu'ils " portent la mort " avec eux, dans les longs manteaux noirs qu'ils portent, d'où leur surnom " Porte-Mort ". Fameux hommes de guerre impitoyables, dont on dit que la morale ne tient qu'à la parole même de Valerian, tantôt incestueux, tantôt cartésiens, voir même décrit comme idiots, bêtes, sodomites et incultes, on les craint sans les connaître, et pas forcément à tord. L'Histoire des Byzacène est marquée par les guerres incessantes de leur territoire et des hommes. Leurs mains, recouvertes de sang, et leurs traditions barbares. Ils se nourrissent de chasse incessante. on leur donne même un comportement cannibale en cas de famine, et on raconte qu'il y a bien longtemps, perdu au Rwanda, on donnait des enfants humains à manger aux enfants de Byzacène, et que les adultes se repaissaient de la chaire de leur ennemi. Personne ne l'a jamais démenti. A tord ou non...

HISTOIRE:

blabla.

[3500] EFFECTIFS: VALERIAN DE BYZACENE, AHULANE, DORIAN DE BYZACENE, VARIAN DE BYZACENE, ALARIAN DE BYZACENE, KHORIAN DE BYZACENE, ANTONIS DE TLOS, AGIS DE TLOS, ....






_________________

DORIAN & VARIAN DE BYZACENE
AGIS DE TLOS
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 27/01/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: - De BYZACENE -

le Sam 29 Jan - 14:10


TRADITIONS:

♦ LA CHASSE AU GRAND LOUP NOIR ♦
Il existe une célèbre tradition Byzacène qui veut qu'un enfant de sept ans soit lâché dans la nature et chasse une espèce unique, appelée le Grand Loup Noir du Sahel Tunisien. Il est rare qu'un enfant en revienne, et on dénombre généralement deux morts sur trois tentatives. Il s'agit surtout d'un rite de passage, pour ne garder que les plus résistants des enfants. (les enfants mâles seulement)

♦ LES ARMES ♦
Une arme est une amie précieuse, chez les Byzacène, et si on leur apprends à se battre à mains nus avant toute chose, l'arme devient plus tard autre chose, plus importante sans l'être. Il est dit qu'un bon Homme de Byzacène sait manier n'importe quelle arme, pourvu qu'elle soit lourde. La légende veut qu'un Byzacène est pour première arme un cimeterre à lame noire, symbole de puissance, et y accroche un ruban rouge lorsqu'il aura tuer son premier homme.

♦ LA FAMILLE ♦
La famille est sacrée. On ne frappe pas son frère, ni sa sœur. On respecte les anciens, et on leur doit la plus sincère obéissance. Ainsi, la hiérarchie est donnée par un ordre de naissance simple, et les familles restent soudés. A noter par ailleurs que les enfants passent ensemble les rites, ce qui les lie encore plus dans l'épreuve. Certaines lois disent :

■ Un homme qui frappe son frère comme on frappe un ennemi, du tranchant d'une arme ou d'une main, s'attend en retour à la mort, comme un Byzacène tuerait un ennemi. Si il frappe vraiment, les autres Byzacène frapperont en retour.
■ On ne se transforme pas en loup pour montrer les crocs, ou l'on s'attend à se faire battre par la suite. Si un loup mords, il sera égorgé.
■ Un homme qui frappe sa fille ou sa soeur est un homme infâme, sa main sera tranchée comme souvenir de son méfait.
■ Un homme qui tue son frère sera tué en retour.
■ Un homme qui tue sa soeur sera dévoré.
■ Honorez vos aïeux et vos parents.
■ Honorez votre père, comme il fit en sorte que vous viviez.
■ Honorez votre mère, car c'est de son sein que vous êtes né.
■ Soyez bons avec vos frères et vos soeurs, car en cas de guerre, ils seront vos amis dans la bataille, et c'est à eux que vous devrez votre salut.
■ ...etc.


♦ LA FEMME & LE PATRIARCAT ♦
Chez les Byzacène, la Femme est une divinité sacrée ô combien importante! En effet, source de vie et symbole de pureté, la Vierge Guerrière, assimilée à Moëris la Blanche, est l'une des choses à laquelle les Byzacène tiennent le plus. Machistes, dans un monde où l'homme - le père, l'époux et le frère - dominent la femme, il est à noté que la femme n'est pas frappée, ni même bridée, et que l'Homme a un "devoir" envers sa mie, ce qui passe autant par le fait de dormir tous les soirs avec elle (par obligation!) comme le fait de lui ramener le crâne d'un général comme étant une offrande marquant une affection si immense, que l'on l'a compare même à une idolâtrie de la femme. Notons ainsi :

■ La Femme est célébrée une fois par an, par une grande fête où les hommes s'occupent du campement et du dîner, jusqu'aux décorations. Les femmes défilent le soir en danse tribale et guerrière, invitant leur mari à les rejoindre plus tard. Les femmes décorent le visage de leur homme par des couleurs assorties aux leurs, comme marque d'appartenance.
■ Une femme pure mérite un bon mari, attentionné, mais si elle est infidèle, le mari peut décider de tuer sa femme. Généralement, on appelle le plus jeune des princes et il éventre l'impure, chassant de son âme les mauvais faits. Le mari se verra tatouer sur le buste alors la "Marque de Samson", et n'aura plus jamais le droit de toucher une femme.
■ Quand un homme frappe sa femme, ou ne la célèbre pas comme il le faut, la femme peut réclamer à la Reine une audience, exposée son malheur. Si la Reine décide que son mécontentement est fondé, l'Homme se verra amputée d'un doigt. Si le mécontentement continue, c'est la main qu'on lui coupe. Jusqu'à aujourd'hui, on a jamais eut à aller plus loin que cela.
■ Il est de tradition que la Femme mette au monde les enfants et que ce soit l'Homme qui les élève, comme une répartition des tâches. La Femme travaille alors avec les autres femmes pendant que les Hommes s'occupent de l'éducation des jeunes et de leur protection, ainsi que de la protection du campement.
■ ... toute loi peut être modifié, ou d'autres ajoutaient par le Roi, la Reine et le Premier des Princes.


♦ LA GUERRE ♦
Aussi étrange que cela puisse paraître, la Guerre vient après la Femme, et non pas l'inverse comme certains le disent. La Guerre est synonyme de mort mais également de mise au défis, de bataille. Valerian de Byzacène est un homme de défis, qui ne se démonte devant rien, et c'est ainsi que toute sa vie il n'a connu que le sang, les cris et les boyaux. Les enfants de Byzacène, dit-on, naisse dans la fange et le sang et s'y élève en héros. C'est sans doute vrai quand on sait que le passe temps de Valerian est de suivre les génocides, comme un homme spectateur, qui pourtant participe à sa façon. La Guerre fut dans le passé plus importante qu'aujourd'hui, et l'on peut dire que toute la meute de Byzacène n'est faite que de prisonniers de guerre asservis. Tantôt chef, tantôt esclave, la Meute de Byzacène est un résidus compacte de la guerre.

♦ LE PREMIER DES SIÈCLES ♦
Au bout de la 100ème année, l'enfant est envoyé seul durant une période de 50 ans. Il ne reviendra généralement pas de cette épreuve.

♦ LE MARIAGE ♦
Moment important puisque le père ou le frère lègue à un autre homme sa fille. Il faut savoir qu'une fille étant un objet plus que précieux. Pour demander la main d'une femme, c'est une tête de bête qu'il faut ramener, comme exemple de son courage. Plus la bête est grosse et dangereuse, plus le prétendant est bien vu. Par tradition, on ne donne pas la main de sa fille à qui ne tue pas au moins un jeune Sang-Froid.
Pour les garçons, ils ont le choix libre de choisir leur épouse à l'âge qu'il le désire et ne devront voir cela qu'avec le père de la jeune fille. En temps normal, un Byzacène ne s'occupe pas des lois des autres tribus et meutes, parce qu'il est souvent très compliqué pour eux de s'intégrer, d'être bien vu, ou tout simplement de respecter certaines conditions.


♦ LE RITE ♦
Comme tous les loups de la Grande Meute, les enfants de Byzacène sont priés à partir de leur 17 ans de passer le rite. A la différence étant que ce n'est pas à cet âge qu'ils choisiront si ils restent (on ne quitte pas la meute, même si on le désire), ni même qui l'on va épouser. Ils le passent comme étant une épreuve de force.



_________________

DORIAN & VARIAN DE BYZACENE
AGIS DE TLOS
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 27/01/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: - De BYZACENE -

le Sam 29 Jan - 18:10
DE BYZACENE ❖




VALERIAN DE BYZACENE

CHEF DE MEUTE - CONSEILLER
??? av. J-C.



AHULANE

CHEFFE DE MEUTE - MORDUE
225 ap. J-C.




DORIAN DE BYZACENE

PREMIER DES PRINCES - HERITIER
735 ap. J-C.



VARIAN DE BYZACENE

PRINCE
735 ap. J-C.




ALARIAN DE BYZACENE

PRINCE
735 ap. J-C.



KHORIAN DE BYZACENE

PRINCE
735 ap. J-C. - 1500 ap. J-C.




ANTONIS DE TLOS

PRISONNIER EN 1500 - HYBRIDE
1000



MYRIADE

PRISONNIÈRE EN 1606 - HYBRIDE
1344 ap. J-C.




ALONIS DE TLOS

ESCLAVE PUR
1670 ap. J-C.



ADHONIS DE TLOS

ESCLAVE PUR
1670 ap. J-C. - 1689 ap. J-C.




AGIS DE TLOS

ESCLAVE PUR
1670 ap. J-C.



AGALLON DE LYBIE

PRISONNIER EN 1466 - PUR
1460 ap. J-C.



_________________

DORIAN & VARIAN DE BYZACENE
AGIS DE TLOS
Contenu sponsorisé

Re: - De BYZACENE -

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum