Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 26/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

WEREWOLVES.

le Jeu 24 Juin - 16:10




DIEU SETH DE MORIAH
On considère souvent que Seth est le fils du « remplacement », dans le sens où il naquit suite à la mort d'Abel, mais ce que la légende ne dit pas aux hommes, c'est que Seth est le fils du sacrifice. Sa vie se résumait à tuer Caïn et mourir alors. Fils guerrier, il était la fierté d'Adam. Si Eve le détestait, c'était car il n'avait rien de son chérubin : les mèches blonds d'Abel, si clairs, paraissaient plume d'ange alors que les cheveux noirs bleutés du prince-loup ressemblait aux plumes du corbeau. Les yeux, le caractère, tout était trop différent pour la gentille Eve qui détestât son fils. Seth n'en souffrit jamais pourtant, comme Adam l'aimait simplement, avec tout l'amour qu'un enfant désire.
À l'âge de dix sept ans, un ange descendit sur terre et demanda à Seth de forger deux épées, et d'aller tuer ce frère hérétique. C'est guidé par la voix de l'ange alors qu'il quitta le Mont Moriah où il était né, traversa les Vallées d'Himmon : il y rencontra Lilith d'Eden, magnifique femme aux cheveux couleur de neige et aux yeux couleur de vipère. Elle lui indiqua les profondeurs de la terre de Nod. Il y alla, et rencontra pour la première fois son frère, Caïn de Nod, aux cornes proéminentes. Mais au lieu d'une peur bleue, Seth ressentit un amour immense, et ne put se résoudre à le tuer.
Il quitta la terre de Nod sous le regard médusé des fils de Caïn, et c'est arrivé au pieds du Mont Sinaï qu'un ange du nom de Metatron en compagnie d'un autre archange vint à sa rencontre : pour ne pas avoir obéie à la voie divine, Seth fut puni. Quand la colère grondait dans ses veines, il se changerait en un monstre. Pour ne plus souffrir de la malédiction, le sang de son frère était nécessaire. Vexé, trouvant la punition injuste, Seth s'élança et déchira les ailes de l'archange, le tuant alors. Metatron gronda, et puni : à fin que tous reconnaissent en lui l'animal et le monstre, il fut affublé d'une paire d'oreille de loup et qu'une queue d'animal. Metatron ajouta qu'à sa morsure, les enfants d'Abel deviendraient eux aussi des monstres, et qu'il pouvait ainsi monter une armée. Seth pleura, comme la sentence était sans appel.
Seth repartit en Nod alors, avec l'attention de tuer son frère. Il monta une armée : il mordit dix hommes et en fit ses fils. Il les laissa prendre épouse et mordit celles qu'ils aimaient. Ces hommes étaient forts et beaux. Les fils venaient d'Eden, puisqu'ils étaient fils de Lilith. Les filles étaient de Sinaï ou de Moriah, comme elles étaient filles d'Abel. Ensemble ils eurent la descendance de Seth, et ainsi se monta une grande armée, dont encore aujourd'hui on parle. La terre se peupla alors que dix milliers de loups, qui s'éleva contre les fils de Caïn. Ce fut un massacre. De grands généraux se firent connaître. La légende parle de Kénan, de sa fille Moro, ou encore de Yared et Sem.
Si la guerre faisait rage, jamais Caïn et Seth ne se rencontraient, jusqu'au jour où Caïn vint à lui. Seth se tenait là, avec ses deux épées, et longtemps ils parlèrent, de leur vie, de la vérité. Seth sentit en lui l'illumination, et fit qu'on sonne les cors de la retraire. Caïn fit pareil. Les deux armées s'assemblèrent, et Seth forgea deux nouvelles armes. Les deux armées ensemble, et les deux frères également, ils se lancèrent contre leur père, contre Elohim.

Il y eut alors le Grand Jugement.

Elohim les punit, les enfermant l'un loin de l'autre. Seth fut enchaîné dans les profondeurs froides du Pôle Sud, et Caïn fut enfermé dans un cercueil de glace, au Pôle Nord, en compagnie de sa femme et de ses fils. Sur terre, des traces de Seth et de Caïn, il ne resta que quelques artefacts. Ainsi, on peut rencontrer la Bague d'Amara, qui fut jadis la bague de la race de Caïn, ou encore la Pierre de Lune Rouge, ou Pierre de Sang, qui fut un ornement d'une des quatre épées de Seth. Il n'existe aucune entrée possible jusqu'aux deux cercueils. La seule personne qui possède la connaissance pour y entrer est Moëris, qui donna le « Livre de Seth » à Egregor, dernier survivant de l'Armée de Seth. Ce Livre contient l'histoire des Loups, et plus précisément la façon de réveiller les deux dieux. Il est écrit en Lycan.




Dernière édition par Moëris le Ven 25 Juin - 23:02, édité 1 fois
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 26/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: WEREWOLVES.

le Jeu 24 Juin - 23:38



LES FILS & FILLES DE SETH.

Kénan fut le fils préféré et le premier des fils de Seth. Sa femme, Mahalel, et lui même étaient réputés pour être les plus grands guerriers du monde lycanthrope. Ils donnèrent naissance à deux filles seulement : Moro et Moëris. Moro devint une grande générale de guerre, et à eux trois ils formèrent un bataillon de plus de cinq cents hommes et femmes! Moro fut la première victime de l'épuration de Moëris. Mahalel fut l'avant dernière, et Kénan le dernier.
Mahalalel et sa femme, Lélia, eurent ensemble cent enfants! Tous moururent dans la guerre, le peu qui resta furent exterminé par Moëris. Mahalalel n'était pas un guerrier, mais un homme stratège. Il est dit qu'il fut le premier des fils de Seth a être décapité par les hommes. Lélia, qui elle était plus arrogante et hautaine, décéda en cherchant à fuir Moëris, en laissant derrière elle ses trois derniers louveteaux. Aucun ne survécu.
Yared et Essa furent un couple solide de vaillants. Ils se battirent longtemps sur les champs de bataille, et si Essa décéda sous les coups des hommes, on raconte que c'est Yared qui fit du désert du Sahara ce qu'il est en tuant sur les champs de bataille des centaines d'homme, si bien que la terre tapissée des corps pourrie et ne donna jamais vie. Yared était un chasseur redoutable, dont la force et la beauté étaient légendaires. Son fils, Mesach, et une autre louvre, du nom de Naamah, eurent ensemble Egregor, un des rares lycans pacifistes, et deux autres fils du nom d'Eleazar et Ezra. Egregor est le seul de sa génération à avoir survécu : on raconte que Moëris le garda en vie après avoir tué ses deux frères et lui donna le livre de Seth, ce qui le maudit et le rendit immonde à la vue. Aujourd'hui, Egregor est un prénom redouté chez les loups : on dit qu'il est une bête dont la gueule est celle de l'enfer, et qu'elle engloutit tout sur son passage. Seule Moëris et quelques rares conseillers savent à quoi ressemble le vrai Egregor, encore en vie.
Mathusalem n'eut pas de femme, ni d'enfant. Force de frappe, il était, après Kénan, le plus redoutable des loups. Sans coeur et sans pitié, on dit que Perséphone de Macédoine portait son sang dans ses veines : son père aurait été le dernier héritier de la morsure de Mathusalem. Moëris a toujours nié, mais le doute persiste : Mathusalem aurait eut une liaison avec une fille du nom de Salomé, et leur enfant aurait eut les yeux vairons! Cette légende semble absurde quand on sait que Moëris a chassé jusque dans les profondeurs de l'Antarctique le dernier des lycans et est resté la seule et l'unique durant deux siècles, mais qu'importe, la légende s'est ancrée.
Lamech fut le plus faible des fils de Seth. C'est à la lueur de son premier siècle qu'il fut décapité par un grand guerrier, qui portait alors le nom de Nazir.
Sem était le plus arrogant de tous, et s'il mordait beaucoup, il éduquait rarement ses fils. Un jour alors, Moëris arriva et le défia. Sem fut si sûr de gagner qu'il ne prit pas d'arme, mais Moëris lui trancha la gorge en lui demandant ses excuses ; Sem ne dit rien, Moëris lui trancha la tête.
Arpakshad avait pour amusement de détruire les hôpitaux et les temples des citoyens. Il avait une femme dont le nom fut oublié avec le temps, et tous deux étaient la terreur du peuple. Ils n'étaient jamais sur le champ de guerre, et fouillait et volait les choses de valeur dans les grandes villes. Leur dernier affront fut de monter le mont Moriah pour voler. Là bas Seth puni Arpakshad et le transforma en un petit animal, si ridicule, qu'on se rirait de lui. Ainsi est né le chien de prairie. Tous ses fils furent tués durant la guerre, ou de la main de Moëris.
On moquait souvent Shélah car il avait le visage des filles, et on ditd e lui qu'il aimait les hommes. Il n'eut pas de femme mais beaucoup d'enfants mordus, qu'il élevait avec soin. S'il n'allait jamais sur les champs de bataille, on dit de lui qu'il était un tyran exécrable. Quand Moëris monta sur le Mont où Shélah s'était réfugié, en apprenant l'épuration, elle trouva un éphèbe magnifique. Il lui paru inoffensif, mais sournois, Shélah avait placé ses hommes dans le temple. Moëris tua tout le monde, quoi qu'elle fut gravement blessée et resta enfermée dans le temple des jours entiers pour reprendre.
Eber était un colosse de deux cent kilos. Grand et beau, il faisait sonnait les cors de guerre et était toujours sur le front, pour se battre le premier. Marié à une femme du nom d'Assia, une humaine, on raconte qu'une nuit, furieux d'elle et d'une infidélité, il la dévora. Eber, colérique, fut provoqué en duel par Moëris. Pensant la vaincre avec un simple fléau, il alla à son encontre, mais fut battu et mis à terre par elle-même.
Péleg était le seul de ses frères à faire la guerre de loin. Profondément terré dans les grottes de Nod, il parlait beaucoup avec ses frères vampires, et tomba amoureux de l'une d'entre elles. Cette dernière fut si amoureuse, qu'un jour elle bu tout son sang, et le tua sur le coup. Péleg fut enterré en Nod, et son âme reposa en paix. Sa femme, appelée alors Ovadia, fut cependant tuée par Moëris, ainsi que les fils mordus de Péleg.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum