Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 24/04/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Way Down We Go

le Mar 20 Juin - 22:38

Way Down We Go
Forteresse du Pendu, décembre 2017


Mihai (#660000)

Une lourde neige décorait en ce moment même les hautes cimes qui entouraient la Forteresse du Pendu. Vu du dessus, il s’agissait simplement d’un long voile froid et clair. Il jurait quelque peu avec ce qu’on attendait de voir ici, mais Mihai avait vécu bien trop longtemps entre les murs de la Forteresse pour être étonner de quoi que ce soit.
Il connaissait la forêt mieux que personne. Il y avait grandi plus jeune auprès d’une servante qui lui avait servi de nourrice, et c’était aussi ici qu’il avait rencontré Lynette, celle qui avait enfanté ses deux fils. C’était aussi ici qu’elle était morte, et que Néhémie avait été transformé. C’était ici que tout avait commencé.

Le vampire eut un petit soupir fatigué. Le temps avait beau passé, rien ne lui faisait oublier les peines et les douleurs. Il avait même l’impression, certains jours, que ses artères avaient elles aussi quelques soucis d’arthrose. Peut-être que le Don Obscur moisissait en lui ? Il s’était toujours demandé comment ça se passer, au fil du temps. Il en avait l’exemple avec Vlad, mais contrairement à lui, il n’avait pas l’impression de s’assombrir.
Il n’avait pas non plus toute cette pression qui reposer incontestablement sur le chef du Conseil.

A cette pensée, Mihai se rappela que désormais, Rosarjo était Reine.
Il se demanda comment avait évolué la situation avec Ezechkiel. Son fils n’était pas venu le voir depuis plusieurs mois – des années peut-être. Il ne s’était pas non plus inquiété car Néhémie venait toujours aux nouvelles de chacun. Il était bien plus famille qu’il ne laissait le croire. Le cocon était rassurant pour les plus jeunes.

Pour Mihai, l’humidité et la fraîcheur des pierres formaient sa seule compagnie. Il n’en était pas malheureux. Parfois il se souvenait de Lynette et il préférait encore longer les murs seul qu’en la compagnie d’une ensorceleuse. La colère n’était plus, mais la tristesse, elle, demeurait, comme un parfum lancinant et perpétuel dans les couloirs sombres de la Forteresse.

Perdu dans ses pensées, Mihai sortit de ses pensées et releva le visage, l’air profondément intrigué. Au loin on entendit le hurlement d’un loup – et pas n’importe quel loup.

Il se leva brutalement de son trône et fit quelques pas jusqu’aux grandes portes de la Forteresse. Il n’eut pas besoin de lever la main car déjà, sous forme d’une brume noire et épaisse, il traversait la porte comme si elle n’avait jamais existé.
Ses yeux cramoisis parcoururent les flancs de montagne qui lui faisaient face.

La Forteresse du Pendu était perchée à flanc d’une falaise, mais elle était également entourée par une multitude de paysage escarpé et boisé. La nature ici était à l’œuvre, mais les Loups de Moëris n’avaient aucun droit de passage si proche de la Forteresse.

Alors qu’il s’apprêtait à faire un pas de plus, un cri féminin perça ses tympans. Un cri apeuré. Il se concentra, tendant l’oreille. L’odeur du sang remonta les pierres et s’immisça dans les narines avides du vampyre.

Son sourire se fit plus long et finalement il siffla sa jument. Gloire sortit aussitôt des écuries et ne mit pas longtemps, sous forme de brume, à s’arrêter devant son maître. Elle s’ébroua juste avant qu’il ne monte. Il bâtit son flanc du derrière de sa botte et tous deux disparurent dans les ténèbres du début de la nuit.

Un autre hurlement de loup le renseigna sur le lieu où la jeune femme en détresse devait fuir. La cavale fut plus rapide que les gueules de loup, si bien que Mihai réapparut loin derrière la jeune femme bien plus solide qu’auparavant. Il força Gloire à avancer plus rapidement, jusqu’au moment où il arriva à hauteur de la fuyarde.
Il lui tendit naturellement son bras :

« Madame »

Sa voix grave – et diable qu’il ne parlait pas souvent, aussi elle n’était pas très entraînée à l’exercice de politesse – sonna comme une invitation.

Derrière eux, trois loups au pelage sombre arrivaient comme des flèches.

Mihai avait beau être intimidant avec cette longue tignasse sombre et ses yeux auburn, il l’était toujours moins que trois gueules armés d’une centaine de dent. Du moins, il l’espérait.

_________________
Ezechkiel (#000066) Néhémie (#990066) Mihai (#660000) Nixe (#006699) Flosshilde (#0099cc) Wellgunde (#009966)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum